Les implants capillaires : est-ce que c’est efficace ?
4.5 (89.57%) 23 votes

Le principe des implants

Perdre ses cheveux est la plupart du temps un phénomène traumatisant, celui ou celle qui le subit se sent diminué et certains finissent par perdre confiance en soi et par s’isoler de plus en plus dans leur vie professionnelle, familiale ou sociale. Néanmoins, il faut savoir que cette alopécie peut avoir différentes causes dont certaines peuvent être éliminées. Un état de stress intense ponctuel, une grossesse, certaines maladies ou même un médicament mal toléré peuvent influencer fortement une chute de cheveux. Dans ces cas, il suffit que la cause soit éradiquée pour voir sa chevelure reprendre son aspect normal. L’alopécie androgénétique, qui comme son nom l’indique est d’origine héréditaire, ne trouve d’autre remède que dans une greffe capillaire. Il s’agit donc avant tout de consulter un spécialiste du cuir chevelu qui est le seul capable de déterminer avec précision l’origine de la perte capillaire.

Les nouvelles technologies au service du cheveu

Quand il est avéré que la chute des cheveux est irrémédiable naturellement, il faut savoir qu’il n’est pas irrémédiable de continuer à voir son crâne se dégarnir et sombrer dans le désespoir. Si la greffe capillaire était jusqu’à une période récente une opération longue, pénible et demandant de nombreuses séances de greffe du fait du côté aléatoire des résultats, de nos jours la technologie ont fait d’immenses progrès en la matière. pour savoir tout sur les implants capillaires, il ne faut pas hésiter à franchir la porte d’un centre de soins esthétiques disposant de la technologie de dernière génération pour des greffes robotisées. Le plus grand progrès de cette robotisation consiste à prélever de façon aléatoire les greffons, le plus souvent à la base arrière de la tête ou sur les côtés quand cela est possible, pour conserver à la zone de prélèvement son aspect naturel. Ces greffons sont ensuite réimplantés dans la zone dégarnie, de façon tout aussi aléatoire afin que la chevelure qui va repousser soit suffisamment fournie tout un prenant un pli naturel en toute discrétion.

Comment se passe une implantation capillaire ?

Une implantation capillaire robotisée est une opération non invasive qui ne demande aucune éviction sociale, pas d’hospitalisation, le patient ou la patiente peut reprendre ses activités normales après une séance de greffe capillaire. Après un entretien préalable avec un chirurgien esthétique spécialisé, le praticien élabore avec le patient les contours de la zone à regarnir pour programmer ensuite le robot qui sera en permanence sous la conduite du spécialiste. Cette technologie comportant une imagerie médicale incorporée permet de prélever tous types de cheveux, même les plus frisés qui continuent à friser sous l’épiderme d’où la quasi-impossibilité de les prélever sans de nombreuses pertes. C’est le sectionnement inévitable lors de prélèvements manuels qui représentent la plus grande difficulté des greffes manuelles alors qu’avec la technique robotisée les greffons sont sectionnés au micron près n’occasionnant ainsi que très peu de pertes avant implantation.

Le bon choix du centre d’implantation capillaire

Avant toute démarche pour retrouver une belle chevelure, il faut s’assurer que le centre de soins esthétiques à qui l’on va confier cette opération dispose d’une part de l’équipement de dernière génération en matière d’implantation capillaire robotisée et d’autre part que les compétences techniques et l’environnement sanitaire sont irréprochables. Dans un bon centre esthétique, une information claire, chiffrée et renseignée sur les suites opératoires et les potentiels de réussite est fournie lors d’un entretien préalable pendant lequel le praticien détermine la nécessité d’une implantation capillaire en fonction de la cause de l’alopécie et pendant lequel il élimine également toutes les éventualités de contre-indications. Lorsque toutes les précautions auront été prises, il n’y a plus qu’à apprécier la repousse de ses cheveux progressivement pendant les mois qui suivent l’implantation, en toute discrétion et de continuer à entretenir ses cheveux implantés comme les autres.