Traitement acouphène : que faire, quelle solution pour se soigner?
4.3 (86.67%) 18 votes

Acouphènes : définition médicale

L’acouphène est le terme pour entendre les sons qui viennent de l’intérieur de votre corps, plutôt que d’une source extérieure.

Il est souvent décrit comme un « bourdonnement dans les oreilles », bien que plusieurs sons puissent être entendus, notamment :

  • bourdonnement
  • vrombissement
  • grincement
  • chuintement
  • sifflement

Certaines personnes peuvent entendre des sons semblables à ceux de la musique ou du chant, et d’autres entendent des bruits qui battent au rythme de leur pouls (acouphène pulsatile).

Vous remarquerez peut-être aussi que votre audition n’est plus aussi bonne qu’avant ou que vous êtes plus sensible aux sons du quotidien (hyperacousie).

Les acouphènes, c’est grave docteur ?

L’acouphène est rarement le signe d’une affection sous-jacente grave. Pour certaines personnes, cela peut aller et venir et ce n’est qu’une irritation mineure.

Cependant, elle peut parfois être continue et avoir un impact significatif sur la vie quotidienne. Les cas graves peuvent être très pénibles, affecter la concentration et causer des problèmes de sommeil (insomnie) et de dépression.

Dans de nombreux cas, les acouphènes s’atténuent progressivement avec le temps. Mais il est important de consulter un médecin pour voir si une cause sous-jacente peut être trouvée et traitée, et pour vous aider à trouver des moyens de faire face au problème.

Quelles sont les causes de l’acouphène ?

Pour déterminer la condition médicale sous-jacente qui peut causer votre acouphène, votre médecin vous fera passer un examen physique général et un examen méticuleux de vos oreilles. L’acouphène pouvant être l’effet secondaire d’un médicament, assurez-vous d’informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez.

Si la source du problème n’est pas claire, le médecin peut vous orienter vers un oto-rhino-laryngologiste ou un orthophoniste (les deux spécialistes de l’oreille), ou chez un audiologiste (un audiologiste) pour des tests auditifs et nerveux. Dans le cadre de votre examen, vous pourriez passer un test auditif appelé audiogramme. Une technique d’imagerie, comme l’IRM ou la tomodensitométrie, peut également être recommandée pour révéler tout problème structurel.

Quels sont les traitements contre les acouphènes ?

Si votre acouphène est symptomatique d’une condition médicale sous-jacente, la première étape consiste à traiter cette condition. Mais si l’acouphène persiste après le traitement, ou s’il résulte d’une exposition à un bruit fort, les professionnels de la santé recommandent diverses options non médicales. Le but est d’aider à réduire ou à masquer le bruit indésirable (voir Dispositifs de masquage ci-dessous). Parfois, les acouphènes disparaissent spontanément, sans aucune intervention. Il faut toutefois comprendre que tous les acouphènes ne peuvent être éliminés ou réduits, quelle qu’en soit la cause.

Si vous avez de la difficulté à faire face à vos acouphènes, vous trouverez peut-être utiles les services de counseling et les groupes de soutien. Demandez à votre médecin de vous orienter vers un spécialiste.

Si la cause de votre acouphène est un cérumen excessif, votre médecin vous nettoiera les oreilles par aspiration à l’aide d’un petit instrument courbé appelé curette. Vous pouvez également les rincer doucement à l’eau chaude. Si vous avez une infection de l’oreille, on peut vous prescrire des gouttes pour les oreilles. Elles contiennent de l’hydrocortisone pour aider à soulager les démangeaisons et un antibiotique pour combattre l’infection.

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire dans de rares cas de tumeur, de kyste ou d’otospongiose (dépôt de calcium sur l’os de l’oreille).

Si votre acouphène est le résultat d’un syndrome de l’articulation temporomandibulaire – parfois appelé ATM – votre médecin vous dirigera probablement vers un orthodontiste ou un autre spécialiste dentaire pour un traitement approprié.

Médicaments contre les acouphènes

De nombreux médicaments ont été étudiés pour traiter l’acouphène. Pour certains, le traitement avec de faibles doses d’anxiolytiques – comme le Valium ou des antidépresseurs comme Elavil – aide à réduire les acouphènes. L’utilisation d’un stéroïde placé dans l’oreille moyenne et d’un médicament anti-anxiété appelé alprazolam s’est avérée efficace chez certaines personnes. Quelques petites études ont montré qu’une hormone appelée misoprostol peut être utile dans certains cas.

La lidocaïne, un médicament utilisé pour le traitement de certains types de rythmes cardiaques anormaux, soulage l’acouphène chez certaines personnes. Elle doit pourtant être administrée par voie intraveineuse ou dans l’oreille moyenne pour être efficace. Cependant, les bienfaits de la lidocaïne sont presque toujours pondérés aux risques associés à ce médicament. Par conséquent, elle est ni recommandée, ni utilisée pour le traitement des acouphènes.

Prothèses auditives

Si votre acouphène s’accompagne d’une perte auditive, un appareil auditif peut être utile.

Dispositifs de masquage

De nombreuses personnes ont également bénéficié de masques contre les acouphènes. Il s’agit d’appareils ressemblant à des prothèses auditives, et qui jouent un son plus agréable que le bruit interne produit par les acouphènes. L’appareil plus récent est un dispositif combinant les rôles d’une prothèse auditive et d’un masque.

Thérapie de rééducation pour l’acouphène (TRT)

La TRT dépend de la capacité naturelle du cerveau à « s’habituer » à un signal, jusqu’à le filtrer à un niveau subconscient pour qu’il n’atteigne pas la perception consciente. L’habitude ne nécessite aucun effort conscient. Les gens s’habituent souvent à de nombreux sons auditifs – climatiseurs, ventilateurs d’ordinateur, réfrigérateurs ou également la pluie douce. Leur point commun : c’est qu’ils n’ont aucune importance, et ne sont pas perçus comme « bruyants ». Ainsi, le cerveau s’y habitue et les filtre au niveau subconscient.

Le TRT se compose de deux parties :

  1. La personne atteinte d’acouphène entendra une source de son neutre partout où elle ira, en portant des générateurs de sons dans l’oreille.
  2. La personne atteinte d’acouphène reçoit une consultation individuelle.
    Cette forme de traitement de l’acouphène prend entre 12 et 24 mois et est très efficace si vous êtes traités par des mains expérimentées.

Thérapie cognitive

Il s’agit d’une forme de counseling pour aider une personne à modifier sa réaction face à l’acouphène. Il fonctionne mieux lorsqu’il est combiné à d’autres formes de thérapie, comme le masquage ou la médication.

Relaxation

Il s’agit d’une technique de relaxation qui aide les gens à gérer leur stress en changeant leur réaction. Certaines personnes trouvent que cette technique est utile pour réduire les effets de l’acouphène.

Traitement dentaire

Certains professionnels croient que l’acouphène peut être causé par un problème de l’articulation temporomandibulaire (ATM). Il s’agit de la zone où l’os de la mâchoire se fixe à la tête, juste devant l’oreille. Ces professionnels suggèrent que le traitement dentaire peut soulager les symptômes de l’acouphène car les muscles et nerfs de la mâchoire sont étroitement liés à ceux de l’oreille.

Implants cochléaires

Ces dispositifs, implantés dans l’oreille, sont surtout utilisés pour traiter la surdité sévère. Ils semblent également aider certaines personnes souffrant d’une perte auditive importante liée à l’acouphène. L’appareil fonctionne en envoyant des signaux électriques depuis l’oreille vers cerveau. Cependant, cette chirurgie n’est pas pratiquée spécialement pour les acouphènes et n’est utilisée que pour les problèmes auditifs.

Traitements alternatifs

Aucun supplément vitaminique ou autre thérapie alternative ne s’est avéré bénéfique pour traiter l’acouphène. Cependant, certaines personnes essaient des préparations à base de plantes comme le ginkgo biloba ou des minéraux comme le zinc ou le magnésium avec différents résultats. D’autres ont été soulagées par l’acupuncture, les aimants ou l’hypnose.

Consultez votre médecin avant d’essayer l’un de ces traitements.

Comment puis-je prévenir les acouphènes ?

Votre risque de développer des acouphènes augmente avec l’exposition à des bruits forts, la protection auditive est donc une intervention importante. Si vous vous trouvez à proximité d’un bruit si fort que vous ne pouvez pas parler à un niveau de conversation normal, portez des bouchons d’oreille, éloignez-vous de la source de bruit ou baissez le volume.

Qui est concerné par les acouphènes ?

La plupart des gens ont souffert de brèves périodes d’acouphènes après avoir été exposés à des bruits forts, par exemple après un concert de musique.

Au Royaume-Uni, on estime qu’environ six millions de personnes (10 % de la population) souffrent d’acouphènes plus persistants dans une certaine mesure, dont environ 600 000 (1 %) en souffrent à un degré de gravité qui affecte leur qualité de vie.

Les acouphènes peuvent toucher des personnes de tous âges, y compris les enfants, mais ils sont plus fréquents chez les personnes de plus de 65 ans.

Traitement et solutions contre les acouphènes à l’oreille : synthèse

Il n’existe actuellement pas de traitement unique pour l’acouphène qui fonctionne pour tout le monde. Cependant, la recherche pour trouver un traitement efficace se poursuit.

Si une cause sous-jacente de votre acouphène peut être trouvée, un traitement efficace peut aider à améliorer votre acouphène – par exemple, enlever une accumulation de cérumen peut aider.

S’il est impossible de trouver une cause précise, le traitement se concentrera sur la prise en charge quotidienne de l’affection. Cela peut impliquer :

  1. thérapie sonore – écouter des sons neutres pour vous distraire du bruit des acouphènes
  2. la thérapie psychologique – une thérapie qui vise à vous éduquer sur l’acouphène et à vous aider à apprendre à y faire face de façon plus efficace
  3. thérapie cognitivo-comportementale (TCC) – thérapie qui vise à aider à changer votre façon de penser à votre acouphène afin qu’il devienne moins perceptible
  4. thérapie de rééducation par acouphène (TRT) – thérapie qui vise à aider votre cerveau à se rééduquer à la façon dont il réagit à l’acouphène afin que vous commenciez à éliminer le son et à devenir moins conscient de celui-ci