Les prothèses auditives préréglées : Spécialement conçues pour la presbyacousie

Les prothèses auditives préréglées : Spécialement conçues pour la presbyacousie
4.1 (81.05%) 38 votes

La perte d’audition liée à l’âge, appelée presbyacousie, touche tout le monde, dès la cinquantaine.

Depuis quelques années, sa survenue est plus précoce –  banalisation des nuisances sonores, écoute de musique trop forte, casques audios en permanence sur les oreilles, exposition sonore professionnelle : le quart des moins de 30 ans présente une perte auditive proche de 20dB.

Mal du siècle qui impacte le bien-être en société comme en entreprise, la presbyacousie touche 5 millions de français dont 75% refusent de s’appareiller. Face à ce constat alarmant, qui est également un enjeu de santé publique, le marché des appareils auditifs préréglés a émergé en 2010. Ces appareils, exclusivement pensés et destinés aux pertes auditives presbyacousiques, sont en train de changer en profondeur le marché de l’audition, en apportant une réponse pleine de bon sens à de nombreux français.

perte-auditive-trouble-audition-presbyacousie

 

La presbyacousie : de quoi parle-t-on ?

La presbyacousie est la baisse de l’audition qui découle de la destruction des cellules ciliées de l’oreille.

prothese-auditive-invisible-pas-cher-orison-2

 

cellules-ciliees-perte-auditive-presbyacousie

Deux facteurs principaux contribuent à la destruction des cellules ciliées : le temps (vieillissement du système auditif) et les agressions sonores (vieillissement prématuré du système auditif). La presbyacousie est donc progressive, ce qui rend parfois sa prise de conscience difficile.

La presbyacousie porte principalement sur les fréquences aiguës qui, situées sur la base de la cochlée, plus fragiles, sont les premières exposées aux traumatismes sonores ou pressionnels.

frequences-aigues-presbyacousie-perte-auditive

Les fréquences aiguës sont celles de la bonne compréhension de la parole, des consonnes, des voix de femmes et des enfants. Ainsi, bien que la presbyacousie concerne tout le monde, les hommes sont les premiers gênés et font souvent répéter leurs proches.

 

perte-audition-bien-entendre-mieux-entendre-aide-auditive-invisible-orison

Les personnes presbyacousiques se plaignent généralement :

  • D’avoir des difficultés à suivre une conversation dans un environnement bruyant, par téléphone,
  • D’avoir des difficultés à suivre les dialogues à la télévision ou à la radio,
  • De mal comprendre,
  • Que « les jeunes n’articulent plus »,
  • D’un inconfort ponctuel, dans certaines situations de la vie courante.

 

Enfin, la presbyacousie est dite bilatérale et symétrique : elle touche les deux oreilles, de la même façon.

 

La courbe de perte auditive d’une presbyacousie est typique : linéaire sur les fréquences graves (pas ou peu de perte auditive) et décroissante sur les fréquences aiguës, jusqu’à 70dB. C’est pour cette raison qu’un appareil auditif destiné à la presbyacousie peut être préréglé. Au-delà de 70dB, on ne parle plus de presbyacousie mais de surdité sévère. La surdité sévère est un handicap auditif.

 

perte-auditive-presbyacousique-chez-un-patient-de-78-ans
Exemple d’audiogramme d’une personne presbyacousique

 

Presbyacousie et handicap auditif : quelles différences ?

Il ne faut pas confondre presbyacousie et handicap auditif. Il existe, en effet, de nombreuses différences entre ces deux pathologies.

 

Tout d’abord leur nombre !

On constate la prévalence du trouble presbyacousique dans la population de malentendants. En effet, sur les 6 millions de français qui souffrent de problèmes d’audition :

  • Moins de 12% sont concernés par un handicap auditif,
  • Plus de 80% sont concernés par une presbyacousie. La presbyacousie représente 95% des indications d’appareillage auditif des médecins ORL. L’indication ORL tombe dès que la perte auditive atteint 30dB sur les fréquences aiguës.

 

L’acceptation de l’appareillage auditif est également une différence de taille : pour les personnes en situation de handicap, l’appareil auditif est garant d’une vie normale et il est, en conséquence, très bien accepté.

Le handicap auditif concerne la perte auditive sévère (9% des malentendants) et la surdité profonde (3% des malentendants). Le handicap auditif n’est pas toujours appareillable : les personnes concernées font usage de la lecture labiale et parlent la Langue des Signes. Lorsque l’appareillage auditif est possible, ces personnes y ont recours.

trouble-auditif-presbyacousie-vs-handicap-auditif

La presbyacousie, en revanche, se manifeste tardivement et, même si elle génère un inconfort quotidien, elle n’empêche pas l’individu de mener une vie normale. Les personnes concernées préfèrent donc faire répéter leurs proches plutôt que de s’appareiller et repoussent cette dépense de 8 à 12 ans (délai entre la première consultation ORL et l’achat d’un appareillage auditif) en moyenne. Le premier achat d’appareil auditif chez une personne presbyacousique a lieu après 70 ans alors que dans le cas du handicap, cet achat est réalisé dès que le handicap auditif est décelé.

 

Ce qui nous amène, naturellement, à la troisième différence entre handicap auditif et presbyacousie : le taux d’appareillage. A ce jour :

  • 90% des personnes en situation de handicap auditif sont appareillées,
  • Alors que 3 presbyacousiques sur 4 rejettent l’appareillage auditif, pour des raisons multiples et bien connues : prix forts, esthétisme, complexité du parcours de soin et/ou du dispositif, peur de « faire vieux » en portant un appareil visible.

On note également que les personnes en situation de handicap auditif portent leurs appareils auditifs alors que, chez les presbyacousiques, 10% à 15% des prothèses auditives vendues finissent dans un tiroir. Seules les personnes presbyacousiques sont exposées aux risques du non appareillage auditif.

 

perte-auditive-et-taux-d-appareillage-des-fran-ais

 

Enfin, la prise en charge est également différente entre handicap auditif et presbyacousie : excellente pour le handicap, elle est très mauvaise pour les pertes auditives presbyacousiques. Pourtant, l’offre sur le marché des prothèses auditives est la même, pour le handicap auditif et la presbyacousie et c’est une offre qui est pensée pour les personnes en situation de handicap :

  • Parcours long, réglementé : consultations médicales avec, dans certaines régions, un délai d’attente important avant de pouvoir rencontrer le médecin ORL ;
  • Ventes de contours d’oreilles (plus de 80% des ventes d’appareils auditifs) : s’ils sont indispensables pour une personne en situation de handicap ils ne le sont pourtant pas pour une presbyacousie, pour laquelle l’invisible peut être proposé (et est largement préféré par les utilisateurs) ;
  • Service de suivi sur plusieurs années : également indispensable pour le handicap, il n’est que très peu utilisé par une personne presbyacousique alors qu’il représente 40% du montant total de la facture d’appareillage auditif, payable d’avance par le consommateur.

Les personnes presbyacousiques comparent alors leur gêne auditive au handicap et l’appareillage à une canne ou un fauteuil et le rejette massivement.

 

Quels sont les risques au refus de l’appareillage auditif ?

risques-rejet-appareillage-auditif

 

Nombreux et bien connus, les risques au rejet de l’appareillage auditif ne sont pas anodins :

 

  • Fatigue accrue, car l’individu fait un effort supplémentaire pour comprendre. En entreprise, cette fatigue a des répercussions immédiates sur le niveau de stress et la productivité ainsi que sur l’irritabilité (source de conflits avec les collègues et/ou l’entourage) et peut entrainer une perte de confiance en soi;

 

  • Lorsque l’effort à fournir pour comprendre devient trop important, l’individu renonce. On assiste alors à un isolement progressif voir un repli, dommageable pour plusieurs raisons :
    • L’individu s’habitue progressivement au « silence » et il sera plus difficile de l’appareiller ensuite ;
    • Moins stimulé intellectuellement, il s’expose à des risques de retards cognitifs;
    • Chez les hommes, le repli majore le risque de dépendance et de dépression ;

 

  • Mise en place d’un terrain favorable aux maladies neurodégénératives : Alzheimer, démence.

 

Lorsque les cellules ciliées de l’oreille sont détruites, elles ne repoussent pas : ainsi, lorsque la gêne auditive est là, la seule solution pour retrouver un véritable confort au quotidien est de s’appareiller. Face au rejet massif de l’appareillage auditif sur-mesure chez les personnes presbyacousiques, de nombreuses sociétés proposent une offre préréglée et prête à l’emploi qui séduit de plus en plus. En 2012, un essai clinique américain, réalisé en double aveugle et contrôlé par un test placebo, a mis en évidence 4 conclusions majeures :

  • Le service de suivi n’est pas un critère qui joue dans la satisfaction de l’utilisateur,
  • L’utilisateur est satisfait de l’appareil préréglé et le porte régulièrement,
  • 85% des personnes ayant retourné leurs appareils auditifs à la fin de l’étude sont celles qui ont payé le prix forts (appareils auditifs vendus avec service de suivi),
  • L’appareillage auditif préréglé est une solution efficace et satisfaisante pour des millions de personnes et permet de démocratiser l’accès aux soins auditifs.

A qui est destiné l’appareil auditif préréglé ?

 

Le préréglé, conçu spécialement pour la presbyacousie

L’appareillage auditif préréglé répond aux besoins techniques ainsi qu’aux exigences financières et esthétiques des personnes ressentant une perte auditive légère à modérée. Depuis 2010, ces appareils sont en vente libre. Disponibles sans ordonnance, leur acquisition ne nécessite aucune visite ORL ni aucune prescription médicale.

 

A quoi sert la visite ORL en amont de l’appareillage auditif ?

Pour les personnes en situation de handicap auditif, cette visite sert à déceler le handicap. Bien souvent les parents ne comprennent pas pourquoi l’enfant ne parle pas. Pour résoudre le problème et éviter que l’enfant prenne du retard scolaire, ils ont enchainé les visites (orthophoniste, psychiatre) avant d’arriver chez l’ORL.

Pour les personnes en situation de presbyacousie, la situation est bien différente, car ils sont peu enclins à consulter un ORL : 42% des presbyacousiques s’y rendent sous la pression de leur entourage. L’ORL réalise un bilan auditif (appelé audiogramme) qui va permettre à l’audioprothésiste de réaliser le réglage de l’appareil auditif. Dans le cas de la presbyacousie, la visite chez l’ORL est indispensable si la personne souhaite acquérir un appareillage sur-mesure, mais n’est pas nécessaire pour quelqu’un qui souhaite s’orienter vers un appareillage préréglé.   

L’appareillage préréglé simplifie le parcours de soins de l’utilisateur et réduit en conséquence les délais d’attente pour une consultation médicale.

audiogramme-orl-vouloir-comprendre
Orison : l’aide auditive de ceux qui ne veulent pas d’aide auditive !

 

Seriniti-Orison-aide-auditive-invisible-2

 

Fin 2015, une équipe de médecins ORL a travaillé, avec des ingénieurs spécialisés, pour mettre au point l’aide auditive Orison : invisible, prête à entendre, vendue sans ordonnance à moins de 300 euros (et satisfait ou remboursé !), Orison a été pensée pour satisfaire toutes les personnes presbyacousiques.

 

La courbe d’amplification de l’appareil auditif Orison se concentre sur les fréquences touchées par la presbyacousie et varie de 10dB (pour les primo-presbyacousies) jusqu’à 33dB (pour les pertes auditives modérées). L’essai clinique américain de 2012, qui encense les appareils auditifs préréglés, compare un appareil sur-mesure avec un appareil préréglé dont la courbe d’amplification est similaire à celle de l’aide auditive Orison. Les gênes auditives couvertes par Orison sont représentées par l’espace vert ci-dessous (sur des pertes auditives presbyacousiques représentées par âge). Orison couvre toutes les pertes auditives presbyacousiques.

bien-entendre-mieux-entendre-aide-auditive-invisible-pas-cher-orison

Orison est un intra-conduit : glissé dans le canal auditif de l’utilisateur, il est d’une grande discrétion et utilise l’oreille humaine, qui, avec sa forme naturel de sonotone, est un amplificateur anatomique d’une grande performance. Le ressenti de l’utilisateur est donc excellent – même en ne portant qu’un seul appareil auditif – et le confort ainsi procuré est très naturel.

https://www.seriniti.fr/12-aide-auditive

« L’avantage d’un appareil intra conduit c’est l’utilisation du pavillon de l’oreille et de la proximité tympanique. Le pavillon capte, spatialise et amplifie naturellement les sons et la proximité tympanique permet de restituer les sons amplifiés sans aucun délai – d’une oreille à l’autre – au tympan. L’utilisateur est donc bien immédiatement. L’autre avantage, bien sûr, c’est la discrétion de ce type de dispositif, discrétion que nos utilisateurs, jeunes et autonomes, recherchent avant tout », explique la société.

prothese-auditive-intra-auriculaire-orison-seriniti

 

Enfin, Orison réduit le bruit ambiant (fréquences graves) de 13dB, ce qui ajoute au confort ressenti et satisfait les utilisateurs. Et, là aussi, la société précise « Il existe de nombreux dispositifs auditifs sur le marché qui sont hors de prix et dont la réduction des bruits parasites est nulle ou quasi nulle. Tout le monde sait que les appareils auditifs vendus aujourd’hui sont vendus auprès de personnes presbyacousiques. Et tout le monde sait que ces personnes perdent les fréquences aiguës, pas les graves. Il faut donc prioritairement réduire le brouhaha et booster les aiguës, pour qu’elles retrouvent un vrai confort. Il nous arrive de voir des dispositifs à plus de 1 000 euros qui réduisent le bruit de 4dB. C’est une honte. Nous pensons que cela sert à faire monter les prix et à faire passer le client sur des gammes plus onéreuses. »

 

Commercialisé en France depuis 2016, l’appareil auditif Orison séduit de nombreuses personnes et son succès s’étend désormais au-delà des frontières nationales : Belgique, Suisse, Canada. L’âge moyen des utilisateurs est de 62 ans : gadget Hi-Tech, bijou de technologie miniaturisée, l’objet est beau, le confort qu’il procure est bluffant : vous n’aurez plus d’excuses pour refuser l’appareillage auditif.

 

aide-auditive-invisible-orison

 

 

 

 

 

 

Leave a comment