Les premiers signes de grossesse
4.5 (89.71%) 35 votes
Vous vous demandez si vous êtes enceinte ? La seule façon d’en être sûre, c’est de passer un test de grossesse.
Mais il y a des symptômes précoces de grossesse qui peuvent indiquer cette possibilité. Voici donc ce qu’il faut chercher.

Est-ce que toutes les femmes présentent des symptômes précoces de grossesse ?

Chaque femme est différente. Tout comme ses expériences de grossesse. Toutes les femmes n’ont pas les mêmes symptômes ou même les mêmes symptômes d’une grossesse à l’autre.
De plus, comme les premiers symptômes de la grossesse imitent souvent ceux que vous pourriez ressentir juste avant et pendant vos règles, vous ne vous rendez peut-être pas compte que vous êtes enceinte.
Ce qui suit est une description de certains des premiers symptômes les plus courants de la grossesse. Vous devez savoir que ces symptômes peuvent être causés par d’autres facteurs que la grossesse. Ainsi, le fait de remarquer certains de ces symptômes ne signifie pas nécessairement que vous êtes enceinte. La seule façon d’en être sûre, c’est avec un test de grossesse.

Tâches et crampes

Après la conception, l’ovule fécondé s’attache à la paroi de l’utérus. Cela peut causer l’un des premiers signes de la grossesse, soit des tâches et, parfois, des crampes.

C’est ce qu’on appelle un saignement d’implantation. Elle survient entre six et 12 jours après la fécondation de l’ovule.

Les crampes ressemblent aux crampes menstruelles, donc certaines femmes les confondent avec les saignements au début de leurs règles. Les saignements et les crampes, cependant, sont légers.

En plus de saigner, une femme peut remarquer des pertes blanches et laiteuses au niveau du vagin. C’est lié à l’épaississement des parois du vagin, qui commence presque immédiatement après la conception. L’augmentation de la croissance des cellules tapissant le vagin provoque les pertes.

Ces pertes, qui peuvent se poursuivre tout au long de la grossesse, sont généralement inoffensives et ne nécessitent pas de traitement. Mais s’il y a une mauvaise odeur liée à l’écoulement ou à une sensation de brûlure et de démangeaison, dites-le à votre médecin pour qu’il puisse vérifier si vous avez une infection à levures ou bactérienne.

Changements mammaires

Les changements mammaires sont un autre signe très précoce de la grossesse. Les niveaux hormonaux d’une femme changent rapidement après la conception. En raison de ces changements, ses seins peuvent devenir gonflés, douloureux ou picotants une semaine ou deux plus tard. Ou ils peuvent se sentir plus lourds, plus pleins ou plus tendres au toucher. La zone autour des mamelons, appelée aréole, peut aussi foncer.

D’autres choses peuvent causer des changements mammaires. Mais si les changements sont un symptôme précoce de la grossesse, n’oubliez pas qu’il faudra plusieurs semaines pour s’habituer aux nouveaux niveaux d’hormones. Mais quand ça arrivera, la douleur aux seins devrait s’atténuer.

Fatigue

Il est normal de se sentir très fatiguée pendant la grossesse, dès le début.

Une femme peut commencer à se sentir inhabituellement fatiguée une semaine après la fécondation, et ce, dès la première semaine de grossesse.

Pourquoi ? Elle est souvent liée à un taux élevé d’une hormone appelée progestérone, bien que d’autres facteurs, comme un taux de glycémie plus faible, une tension artérielle plus basse et une augmentation de la production sanguine, puissent tous contribuer.

Si la fatigue est liée à la grossesse, il est important de se reposer suffisamment. Manger des aliments riches en protéines et en fer peut aider à le compenser.

Nausées (nausées matinales)

Les nausées matinales sont un symptôme courant durant la grossesse. Mais toutes les femmes enceintes ne sont pas concernées.
La cause exacte des nausées matinales n’est pas connue, mais les hormones de grossesse contribuent probablement à ce symptôme. Les nausées pendant la grossesse peuvent survenir à tout moment de la journée, mais le plus souvent le matin.
De plus, certaines femmes ont envie ou ne supportent pas certains aliments lorsqu’elles tombent enceintes. C’est aussi lié aux changements hormonaux. L’effet peut être si fort que même l’idée de ce qui était un aliment favori peut retourner l’estomac d’une femme enceinte.
Il est possible que les nausées, les envies et les aversions alimentaires puissent durer toute la grossesse. Heureusement, les symptômes s’atténuent chez de nombreuses femmes vers la 13e ou la 14e semaine de grossesse.
Entre-temps, assurez-vous d’avoir une alimentation saine pour que vous et votre bébé en développement receviez les nutriments essentiels. Vous pouvez demander conseil à votre médecin à ce sujet.

Période manquée

Le symptôme précoce le plus évident de la grossesse – et celui qui incite la plupart des femmes à passer un test de grossesse – est une absence de règles. Mais ce ne sont pas toutes les absences ou les retards de règles qui sont causés par la grossesse.
De plus, les femmes peuvent avoir des saignements pendant la grossesse. Si vous êtes enceinte, demandez à votre médecin ce que vous devriez savoir au sujet des saignements. Par exemple, quand les saignements sont-ils normaux et quand s’agit-il d’un signe d’urgence ?
Il y a des raisons, en plus de la grossesse, de ne pas avoir ses règles. Il se peut que vous ayez pris ou perdu trop de poids. Les problèmes hormonaux, la fatigue ou le stress sont d’autres possibilités. Certaines femmes n’ont pas leurs règles lorsqu’elles cessent de prendre la pilule contraceptive. Mais si vos règles sont en retard et qu’une grossesse est possible, vous voudrez peut-être passer un test de grossesse.

Les autres symptômes précoces de la grossesse

La grossesse entraîne des changements dans votre équilibre hormonal. Et cela peut causer d’autres symptômes, notamment:

Miction fréquente. Pour de nombreuses femmes, cela commence vers la sixième ou la huitième semaine après la conception. Bien que cela puisse être causé par une infection des voies urinaires, le diabète ou l’utilisation de diurétiques, si vous êtes enceinte, c’est très probablement dû aux niveaux hormonaux.
Constipation. Pendant la grossesse, des niveaux plus élevés de l’hormone progestérone peuvent provoquer la constipation. La progestérone ralentit le passage des aliments dans l’intestin. Pour atténuer le problème, buvez beaucoup d’eau, faites de l’exercice et mangez beaucoup d’aliments riches en fibres.
Sautes d’humeur. Celles-ci sont fréquentes, surtout au cours du premier trimestre. Celles-ci sont également liées aux changements hormonaux.
Maux de tête et maux de dos. De nombreuses femmes enceintes signalent des maux de tête légers et fréquents, tandis que d’autres souffrent de maux de dos.
Étourdissements et évanouissements. Ceux-ci peuvent être liés à la dilatation des vaisseaux sanguins, à l’abaissement de la tension artérielle et à l’abaissement de la glycémie.

Une femme enceinte peut présenter tous ces symptômes ou n’en présenter qu’un ou deux. Si l’un ou l’autre de ces symptômes devient gênant, parlez-en à votre médecin pour que vous puissiez établir un plan pour les compenser.

Leave a comment