Comment se débarrasser de l’odeur vaginale ?
4.9 (98.33%) 24 votes
L’odeur vaginale est un sujet qui est non seulement embarrassant à discuter pour beaucoup, mais c’est tout simplement embarrassant à vivre pour quiconque en fait l’expérience. Souvent, c’est le résultat d’une infection vaginale à levures, mais ce n’est pas toujours le cas – c’est pourquoi il est important d’en trouver la cause profonde.
Avoir un vagin en bonne santé est extrêmement important pour la santé générale, des naissances saines et des mariages sains, et l’odeur vaginale peut être un signal qu’il pourrait y avoir un problème de santé en jeu. La façon dont cela affecte l’estime de soi d’une femme est un autre effet secondaire, sans parler de la façon dont cela peut affecter sa relation avec ses proches en raison de l’impact que cela peut avoir sur leur vie sexuelle. Bien qu’il existe de nombreuses causes, la plupart du temps, il peut être résolu par des remèdes naturels. Mais d’où vient cette odeur vaginale incroyablement inconfortable, et qu’est-ce que c’est en premier lieu ?
L’odeur vaginale est définie comme toute odeur provenant du vagin. Il est normal que votre vagin ait une légère odeur étant donné qu’il s’agit d’une ouverture vers l’intérieur du corps, mais une forte odeur vaginale, telle qu’une odeur vaginale de poisson, pourrait indiquer un problème plus important et devrait être examinée avec votre médecin.
Une odeur vaginale anormale est généralement associée à d’autres signes et symptômes vaginaux, tels que démangeaisons, brûlures ou irritation. Souvent, il y a une odeur vaginale et des pertes vaginales en même temps. Heureusement, il existe des moyens naturels pour prendre soin de l’odeur vaginale comme le vinaigre de cidre de pomme, le bicarbonate de soude, les probiotiques, l’huile d’arbre à thé et plus que je vous propose ci-dessous.

Les 10 meilleures façons de se débarrasser de l’odeur vaginale

L’odeur vaginale est souvent plus perceptible juste après les rapports sexuels et peut varier tout au long du cycle menstruel. La transpiration normale peut aussi être la cause d’une odeur vaginale. C’est souvent là que l’idée d’utiliser des douches vaginales douches vaginales et d’autres déodorants vaginaux vient à l’esprit, mais ces produits peuvent en fait augmenter l’irritation et les autres symptômes vaginaux en raison de leur liste d’ingrédients remplis de produits chimiques. (1)
Au lieu de doucher et d’autres produits d’hygiène féminine potentiellement toxiques, essayez les remèdes naturels suivants.
1. Vinaigre de cidre 
Le vinaigre de cidre contient des propriétés antibactériennes et antiseptiques étonnantes qui peuvent aider à combattre l’odeur vaginale. (2) Prendre un bain avec du vinaigre de cidre de pomme peut aider à combattre les toxines et les bactéries qui causent les odeurs vaginales tout en restaurant la qualité acide de la flore vaginale. Essayez de boire un verre d’eau mélangé à une ou deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme par jour.
2. Bicarbonate de soude
Le bicarbonate de soude peut être utilisé pour équilibrer le niveau de pH dans votre corps. Lorsque le pH est équilibré, le problème de l’odeur vaginale se dissipe, ce qui signifie que vous pouvez ajouter le désodorisant naturel à la liste des utilisations du bicarbonate de soude. (3)
Vous pouvez simplement ajouter une demi-tasse de bicarbonate de soude à l’eau de votre bain et faire tremper pendant environ 15 à 20 minutes. Séchez ensuite soigneusement votre corps avant d’enfiler vos vêtements. Veillez à ne pas laisser l’humidité s’asseoir dans les plis ou dans la zone de l’aine du corps.
3. Probiotiques
Nous aimons les probiotiques puisqu’ils peuvent aider à garder l’intestin en santé, mais saviez-vous que les probiotiques peuvent faire des merveilles pour les odeurs vaginales ? Le miso, le kimchi, la choucroute, le yogourt et le kéfir sont tous d’excellentes options. Le yogourt probiotique, par exemple, est riche en bactéries lactobacilles, ce qui aide à combattre l’infection au candida, une cause courante d’odeur vaginale. Il aide également à rétablir le pH vaginal normal, ce qui peut éliminer les odeurs vaginales. (4)
4. Vinaigre blanc et sel de mer
Bien que le vinaigre de cidre de pomme semble avoir toute la gloire quand il s’agit de remèdes maison, n’oublions pas le vinaigre blanc. Le vinaigre blanc peut aider à neutraliser les odeurs en décomposant les protéines olfactives, et un bain de vinaigre blanc peut aider à éliminer les odeurs vaginales et à rétablir le pH dans le vagin. (5)
Une demi-tasse de vinaigre blanc et une demi-tasse de sel de mer dans l’eau tiède du bain plusieurs fois par semaine peuvent faire l’affaire.
5. Huile essentielle d’arbre à thé
L’huile d’arbre à thé contient de fortes propriétés antifongiques en plus d’être un excellent antiseptique. Ces caractéristiques aident à se débarrasser des bactéries qui peuvent contribuer au problème de l’odeur vaginale et de l’inconfort. (6)
Ajouter quelques gouttes combinées avec de l’eau et de l’hamamélis sur un coton et ensuite l’appliquer quotidiennement sur la zone affectée peut faire une grande différence. Assurez-vous de diluer avec de l’eau et de l’hamamélis car l’huile d’arbre à thé peut causer une certaine sensibilité initiale au niveau de l’aine.
6. Ail
Il peut sembler étrange de prendre une odeur désagréable pour se débarrasser d’une autre, mais l’ail est connu pour ses propriétés antimicrobiennes et antifongiques. C’est un antibiotique naturel qui peut être juste le remède pour les infections vaginales ainsi que l’odeur vaginale. Les propriétés antifongiques de l’ail peuvent aider à combattre une infection à levures qui, à son tour, élimine les mauvaises bactéries. (7)
Il suffit d’incorporer quotidiennement de l’ail cru ou cuit à vos repas. L’ail est disponible sous forme de gélules dans votre magasin d’aliments naturels, ou vous pouvez manger une ou deux gousses d’ail crues à jeun avec un verre d’eau chaude.
7. Fruits et légumes frais
Les fruits et légumes frais, biologiques et entiers sont toujours la clé d’un corps sain et favorisent la santé vaginale grâce aux nombreuses vitamines et minéraux qu’ils contiennent. Nous savons que la vitamine C, présente dans les agrumes, la goyave, les fraises, le kiwi et le poivron vert et rouge, est un stimulant du système immunitaire. (8)
Les légumes-feuilles devraient toujours être consommés en abondance, car ils favorisent la circulation sanguine et préviennent la sécheresse vaginale. Mangez beaucoup d’épinards, de chou frisé, de chou, de salade, de bette à carde, de chou vert, de chou vert et d’autres légumes-feuilles en les incluant dans vos salades et smoothies. L’avocat stimule la santé vaginale et favorise également la libido car il contient de la vitamine B6 et du potassium, ce qui favorise la santé des parois vaginales et réduit les risques d’infection et de croissance bactérienne. (9)
8. Fruits à coque et graines
L’ajout de noix à votre alimentation quotidienne aide à prévenir la sécheresse vaginale parce qu’elles contiennent de la vitamine E. Recherchez les graines de tournesol, les amandes, les noix et les noisettes. Les amandes et les graines de citrouille sont également riches en zinc, ce qui aide à réguler le cycle menstruel, à réduire les démangeaisons et autres symptômes de sécheresse qui peuvent causer une croissance bactérienne et une odeur. (10)
Les graines de lin moulues est un super aliment riche en phytoestrogènes et en acides gras oméga-3, qui aide à augmenter les niveaux d’œstrogènes et peut arrêter la sécheresse vaginale.

Des façons simples d’aider votre vagin à sentir bon

1. Portez des vêtements amples et des sous-vêtements en coton
Lorsque vous portez des vêtements serrés, cela peut limiter la circulation de l’air et provoquer une accumulation d’humidité. Les vêtements amples et les sous-vêtements en coton peuvent aider à augmenter la circulation de l’air à l’aine et à prévenir l’humidité dans la région. Changer de sous-vêtements toutes les 12 heures est également utile. Ceci empêche la croissance de bactéries supplémentaires qui peuvent se produire si la zone est maintenue dans un environnement insalubre.
2. Changez vos vêtements après l’exercice
Une aine en sueur, aussi connue sous le nom d’entrejambe en sueur, peut vous laisser une sensation et une odeur désagréable. Ne traîne pas dans tes vêtements en sueur. C’est un terreau fertile pour les bactéries ! Il peut également être utile si vous lavez votre région de l’aine, puis séchez la région, avant de mettre des vêtements frais.
3. Perdre du poids si nécessaire
Bien que cela puisse sembler non pertinent, un surplus de poids peut causer une transpiration supplémentaire, même dans la région vaginale. Comme nous l’avons déjà mentionné, cette humidité supplémentaire peut entraîner la formation de bactéries, ce qui peut causer des odeurs vaginales. Choisir un mode de vie sain, c’est-à-dire manger sainement et faire de l’exercice régulièrement, peut faire une grande différence dans la quantité de sueur que vous produisez.
4. Évitez la Douche !
Nos corps ont été conçus pour s’occuper de la plupart des problèmes. Lorsque vous douchez, vous éliminez les bactéries saines dans le vagin dont vous avez besoin pour aider à prévenir l’infection. De plus, les produits douche contiennent beaucoup de produits chimiques qui peuvent causer une accumulation toxique dans le corps.
5. Ne tombez pas dans le piège des sprays féminins
Les sprays féminins sont un piège à marketing ! Ces sprays peuvent provoquer une irritation et éventuellement une réaction allergique. Notre corps n’est pas capable de décomposer les produits chimiques qui traversent la peau. En fait, la peau absorbe ces produits chimiques très rapidement en raison de la nature mince de la peau. Les produits chimiques se dirigent alors directement dans la circulation sanguine. Le vagin est fait pour se nettoyer naturellement, donc interférer avec le processus est plus susceptible de causer de plus gros problèmes pour vous. (13)
6. Évitez certains aliments
Il y a de nombreux aliments qui affectent le pH du corps, et quand cela se produit, cela augmente l’inflammation et la croissance bactérienne. Le candida est une infection courante qui peut facilement s’enflammer en mangeant certains aliments, surtout les aliments sucrés, car la levure se développe dans un environnement sucré. Les aliments qu’il vaut mieux éviter si vous avez des odeurs et des infections vaginales comprennent le sucre, l’alcool et les produits à base de blé. Dans l’ensemble, évitez les aliments transformés et riches en sucre et mangez beaucoup de fruits et légumes frais et biologiques.

Les causes de l’odeur vaginale

1. Portez des vêtements amples et des sous-vêtements en coton
Lorsque vous portez des vêtements serrés, cela peut limiter la circulation de l’air et provoquer une accumulation d’humidité. Les vêtements amples et les sous-vêtements en coton peuvent aider à augmenter la circulation de l’air à l’aine et à prévenir l’humidité dans la région. Changer de sous-vêtements toutes les 12 heures est également utile. Ceci empêche la croissance de bactéries supplémentaires qui peuvent se produire si la zone est maintenue dans un environnement insalubre.
2. Changez vos vêtements après l’exercice
Une aine en sueur, aussi connue sous le nom d’entrejambe en sueur, peut vous laisser une sensation et une odeur désagréable. Ne traîne pas dans tes vêtements en sueur. C’est un terreau fertile pour les bactéries ! Il peut également être utile si vous lavez votre région de l’aine, puis séchez la région, avant de mettre des vêtements frais.
3. Perdre du poids si nécessaire
Bien que cela puisse sembler non pertinent, un surplus de poids peut causer une transpiration supplémentaire, même dans la région vaginale. Comme nous l’avons déjà mentionné, cette humidité supplémentaire peut entraîner la formation de bactéries, ce qui peut causer des odeurs vaginales. Choisir un mode de vie sain, c’est-à-dire manger sainement et faire de l’exercice régulièrement, peut faire une grande différence dans la quantité de sueur que vous produisez.
4. Évitez la Douche !
Nos corps ont été conçus pour s’occuper de la plupart des problèmes. Lorsque vous douchez, vous éliminez les bactéries saines dans le vagin dont vous avez besoin pour aider à prévenir l’infection. De plus, les produits douche contiennent beaucoup de produits chimiques qui peuvent causer une accumulation toxique dans le corps.
5. Ne tombez pas dans le piège des sprays féminins
Les sprays féminins sont un piège à marketing ! Ces sprays peuvent provoquer une irritation et éventuellement une réaction allergique. Notre corps n’est pas capable de décomposer les produits chimiques qui traversent la peau. En fait, la peau absorbe ces produits chimiques très rapidement en raison de la nature mince de la peau. Les produits chimiques se dirigent alors directement dans la circulation sanguine. Le vagin est fait pour se nettoyer naturellement, donc interférer avec le processus est plus susceptible de causer de plus gros problèmes pour vous. (13)
6. Évitez certains aliments
Il y a de nombreux aliments qui affectent le pH du corps, et quand cela se produit, cela augmente l’inflammation et la croissance bactérienne. Le candida est une infection courante qui peut facilement s’enflammer en mangeant certains aliments, surtout les aliments sucrés, car la levure se développe dans un environnement sucré. Les aliments qu’il vaut mieux éviter si vous avez des odeurs et des infections vaginales comprennent le sucre, l’alcool et les produits à base de blé. Dans l’ensemble, évitez les aliments transformés et riches en sucre et mangez beaucoup de fruits et légumes frais et biologiques.

Les risques d’odeurs vaginales

Plusieurs de ces remèdes à maison peuvent régler le problème, mais soyez prudent si vous utilisez des huiles essentielles ou d’autres méthodes que vous n’avez pas utilisées auparavant, surtout si vous êtes enceinte, allaitez ou prenez des médicaments.
Bien que moins courante, l’odeur vaginale anormale peut résulter d’une fistule rectovaginale, qui est une ouverture anormale entre le rectum et le vagin qui peut permettre aux selles de s’infiltrer dans le vagin. Si vous pensez avoir une fistule rectovaginale, un cancer du col de l’utérus ou du vagin, veuillez consulter votre médecin. Il est important de noter que l’odeur vaginale peut être un signe de cancer du col de l’utérus ou du vagin.

Dernières réflexions sur l’odeur vaginale

  • L’odeur vaginale est définie comme toute odeur provenant du vagin. Il est normal que votre vagin ait une légère odeur étant donné qu’il s’agit d’une ouverture vers l’intérieur du corps, mais une forte odeur vaginale, telle qu’une odeur vaginale de poisson, pourrait indiquer un problème plus important et devrait être examinée avec votre médecin.
  • Les 10 principaux remèdes naturels contre les odeurs vaginales comprennent le vinaigre de cidre de pomme, le bicarbonate de soude, les probiotiques, le vinaigre blanc et le sel marin, l’huile d’arbre à thé, l’ail, les fruits et légumes frais, les noix et les graines, l’eau et l’extrait de neem écorce.
  • D’autres conseils pour aider votre vagin à sentir bon comprennent le port de vêtements amples et de sous-vêtements en coton, changer de vêtements après l’exercice, perdre du poids si nécessaire, éviter la douche vaginale, sécher les vaporisateurs féminins, et éviter certains aliments.
  • Certaines causes courantes d’odeurs vaginales comprennent la vaginose bactérienne, la trichomonase, les changements hormonaux, une mauvaise hygiène et la transpiration, la rétention ou l’oubli du tampon, et certains aliments.
Leave a comment