Traitement orthodontique chez l’adolescent : les gouttières invisibles
4.9 (97.33%) 15 votes

Pour une raison médicale, rien de mieux que commencer un traitement orthodontique à l’adolescence, plus précisément à l’âge de 12-14 ans. Mais pour les adolescents de cette tranche d’âge qui priorisent l’apparence et le regard des autres, le port d’un appareil d’orthodontie qui n’est pas esthétique à leurs yeux est souvent impossible. Heureusement qu’à l’heure actuelle, les solutions pour aligner les dents chez les ados, de manière invisible et confortable, existent. Cette orthodontie invisible, en l’occurrence les gouttières invisibles permet aux ados de profiter à la fois d’un traitement efficace et d’un beau sourire pendant le traitement.

 

Qu’est-ce que le traitement orthodontique par gouttières invisibles ?

Adapté aux adultes aussi bien qu’aux adolescents, ce type de traitement permet de corriger les malpositions des dents par le biais d’un appareil appelé gouttière amovible transparente. Cet appareil est fabriqué sur mesure, à l’aide d’un logiciel dédié capable de concevoir les mouvements des dents souhaités. Le déplacement des dents se fait au fur et à mesure du changement de gouttière.

Pour la fabrication de la gouttière invisible, les empreintes dentaires de chaque patient sont numérisées dans le logiciel qui en produira un modèle en 3D, à partir duquel les gouttières en résine transparente seront réalisées. L’appareil permet de redresser les dents, sans difficulté. Toutefois, pour la réussite de cette intervention, le patient doit obligatoirement porter l’appareil en permanence, sauf pour manger et brosser les dents.

La gouttière doit être remplacée toutes les deux ou trois semaines, suivant les mouvements des dents conçus dans le plan de traitement.

 

Quels sont les avantages des gouttières invisibles ?

Les gouttières offrent de lots d’avantages, par les faits qu’elles sont :

  • Invisibles : ce qui donne un confort aux adolescents souciant de leur apparence.
  • Discrètes : elles ne modifient pas l’élocution quand on parle.
  • Amovibles : elles ne gênent pas pendant le repas car elles peuvent être enlevées quand on mange.
  • Hygiéniques : l’hygiène dentaire sera optimal car elles nécessitent un brossage approfondi et une utilisation du fil dentaire. À la fin du traitement, le risque de caries n’aura pas lieu.
  • Efficaces : les résultats sont positifs dans la grande majorité des patients traités (90 %), même face à des cas sévères.

 

Quels sont les comportements à adopter pour réussir le traitement orthodontique des ados ?

Il convient de savoir que le traitement peut durer jusqu’à un an environ pour obtenir le résultat souhaité. Mais cela peut varier selon le cas de chacun.

Pour que le traitement soit réussi et ne se prolonge pas, la rigueur du patient est très importante dans le port des gouttières qu’il porte en permanence son appareil pendant toute la journée (sauf pour le repas) et toute la nuit.

De plus, il faut respecter les rendez-vous chez l’orthodontiste concernant le changement de l’appareil (normalement tous les quinze jours environ).

Par ailleurs, il faut se laver minutieusement les dents, à l’aide des brossettes orthodontiques.

Et enfin, il faut éviter le tabac ainsi que la consommation des boissons, aliments sucrés et acides.

 

Pourquoi l’adolescence est la meilleure période pour un traitement orthodontique ?

L’adolescence est la meilleure période où le pic de croissance est passé, ce qui rend le résultat durable en termes de positionnement des dents.

L’adolescence est une période difficile durant laquelle la crise d’adolescence et ses challenges sont au rendez-vous. Cette période est souvent dominée par l’apparence, l’image de soi et bien même le regard des autres. Pour une question d’ordre esthétique, choisir un appareil orthodontique invisible permet à un ado de bénéficier d’une dentition alignée et un beau sourire et donc de se sentir mieux.

Par ailleurs, sur le plan fonctionnel, le traitement orthodontique permet non seulement d’aligner les dents qui se chevauchent ou les dents de travers mais aussi de corriger un mauvais positionnement de la mâchoire.