Lire toute son histoire familiale à travers un test ADN ancêtres
4.6 (92%) 10 votes

Retrouver ses origines a toujours été un point cardinal pour l’être humain. D’abord par curiosité, mais aussi pour comprendre le passé, expliquer les prédispositions à certaines maladies ou retrouver des membres de sa famille. Cet article vous dévoile comment y procéder. Prêt à vous lancer ?

Le principe des tests ADN

Le test ADN ancêtres est une analyse ADN qui suit le même principe que les autres tests ADN. Des prélèvements sont envoyés dans des laboratoires spécialisés. Les tests généalogiques ne consistent pas à comparer deux séquences d’ADN, mais à identifier ce qu’on appelle les polymorphismes. Ce sont les emplacements spécifiques du génome d’un individu. Ils permettent de déterminer les relations généalogiques, à partir des bases de données génétiques et d’évaluer une appartenance à un groupe ethnique.

Différentes analyses génétiques sont possibles pour remonter ses origines :

  • Le test autosomal
  • Le test du chromosome Y
  • Le test ADN mitochondrial.

Le test autosomal, analyse des chromosomes, est le plus utilisé en recherches généalogiques.

Le test du chromosome Y est un test effectué sur les membres masculins de la famille, étant donné que c’est un chromosome qui ne se transmet que par la lignée paternelle : grand-père, père, oncle, fils, cousin, etc.

Le test mitochondrial va, quant à lui, se focaliser sur les mitochondries de la lignée maternelle (grand-mère, mère, sœurs).

Pour procéder aux tests et recueillir les échantillons d’ADN, diverses possibilités sont offertes : prise de sang, prélèvement ADN (ongles, cheveux, poil, salive ou sperme). Mais les plus utilisées sont les prélèvements buccaux à l’aide des kits de test. Le frottis buccal est indolore et efficace car il fournit assez d’ADN pour permettre d’établir le patrimoine génétique des individus testés.

Les échantillons sont ensuite envoyés dans un laboratoire. Ce dernier livre les résultats des tests en ligne ou par la poste, environ 4 semaines.

Ce qu’il faut savoir d’un test ADN ancêtres

Les résultats du test ADN ancêtres se présentent sous forme de répartitions de vos origines lointaines en pourcentages. Vous allez découvrir si vous aviez des ancêtres amérindiens, une ascendance juive ou des cousins japonais.

Pour faire un test génétique, les généalogistes ont recours à des technologies d’analyse du génome (séquençage et génotypage) très performantes. La recherche ADN pour retracer les origines géographiques et retrouver ses racines est de plus en plus démocratisée, malgré les lois en bioéthique. Pour un test ADN ancêtres, vous pouvez voir ici comment procéder.

Commercialisés spécialement sur Internet, ces tests qui permettent de connaitre ses origines ethniques vous aident à apporter des précisions sur les arbres généalogiques et de justifier si deux personnes ont des ancêtres communs. Ces preuves génétiques aident à trouver les origines ancestrales, sans forcément devoir se déplacer dans les mairies pour éplucher les registres des archives départementales, et effectuer une recherche de ses origines à partir d’un nom de famille ou d’un acte de naissance.

Ce que dit la Loi en France

En France, les tests génétiques et biologiques en vue de connaître son origine et dresser sa généalogie génétique sont interdits, s’ils sont d’une initiative personnelle. Une expertise ADN ne peut être effectuée que dans le cadre d’une procédure judiciaire ou à des fins médicales et scientifiques. Recourir à des tests pour établir un lien de parenté génétique doit être prescrit par des médecins généticiens, pour confirmer un diagnostic ou pour le dépistage de maladies génétiques : maladie de Parkinson, Alzheimer, trisomie, cancer du sein, etc.

Se dérober de cette loi expose à une amende de 15 000 € et un an d’emprisonnement.

Car il faut se rappeler qu’envoyer un échantillon de son ADN à l’étranger n’est pas fait sous un anonymat total. C’est envoyer des données très sensibles qui peuvent vous exposer à des risques. Non seulement pour vous mais pour vos descendants puisqu’une empreinte génétique est héréditaire.

Malgré tout, connaître ses origines permet de mieux s’enraciner et de se projeter dans l’avenir.