Les pathologies des pieds concernent aussi bien les femmes, homme et les enfants. Morphologie, hygiène de vie sont responsable de ces maux et inconforts. Pour prendre en charge chaque victime de ces pathologies, connaissons les causes et les solutions des 4 pathologies identifiées les plus courantes.

L’onychomycose (Mycoses aux ongles d’orteils)

 

L’onychomycose est identifiée lors des consultations dermatologiques. Elle se manifeste par la décoloration en aspect jauni et en déformation épaissie. Elle n’est aucunement causée par une mauvaise hygiène. Elle se développe et est favorisée dans un univers chaud et humide. L’onychomycose ne se guérit pas d’elle-même comme elle est apparue.

Il est nécessaire de ne pas laisser traîner le soin adapté pour que le traitement soit efficace. Avant de recourir à des médicaments antifongiques, un traitement naturel est de mise. Comme c’est dû à un dérèglement du pH de la peau, les propriétés de l’huile essentielle de lavande et d’arbre à thé s’avèrent excellentes comme traitement.

Hallux valgus (oignon de pied)

L’Hallux valgus est plus un aspect inesthétique qu’une douleur du gros orteil. Il atteint majoritairement le genre féminin. En fait, c’est la tête de l’os du gros orteil qui dévie et, par le frottement avec les chaussures, s’irrite.

Cette irritation est bien visible par ses rougeurs, ses gonflements et voire par des formations d’ampoules qui s’avèrent douloureuses. S’il n’est pas génétique, il est causé par les ports des chaussures qui fait que les pieds épousent leurs formes. Ces dernières sont à bouts pointus et à talons.

Pour de plus amples connaissances à propos de cette pathologie, rendez-vous sur cette page.

Des massages et bains des pieds sont adaptés pour soulager et même corriger cette forme de pathologie. Avec les gestes appropriés et les remèdes adéquats, on peut faire un massage fréquent des orteils.

On peut utiliser de l’huile de lavande, de tournesol ou huile d’olive ou de lys. Toutes ces panoplies dont le but est d’améliorer la circulation sanguine et dilater les fluides synoviaux bloqués. Si jamais les remèdes de grand-mère, toujours est-il la chirurgie médicale pourra se faire.

L’onychogryphose (ongles de corne de bélier)

L’onychogryphose est une maladie des ongles qui s’abime et donne un aspect de corne de bélier. Cette forme de corne à l’aspect épais et courbé.  Dans la plupart des cas, c’est causé par des traumatismes des pieds. Des blessures fréquentes au niveau de la zone de l’ongle.

Elle est également le résultat d’un mauvais traitement de l’onychomycose. Ainsi, on pourrait adopter les mêmes traitements telle l’huile essentielle de lavande et le pansement d’oignon comme antiseptique. Pour le bien être esthétique et en complément des traitements, on procède au ramollissement et au meulage de l’ongle malade.

Comme toujours, citons en dernier recours l’intervention chirurgicale qui consiste à maitriser la surcroissance générée par la cuticule de la matrice.

Aponévrosite plantaire (fasciite plantaire)

L’aponévrosite plantaire est un mal ressenti au niveau du talon et s’étend jusqu’aux orteils. Elle est surtout fréquente chez les individus exerçant des activités sportives assez intense et des personnes âgées.  C’est la conséquence d’une déchirure minime ou d’une lésion dans la région plantaire.

L’aponévrose qui est censé nous soutenir et supporter notre masse corporelle se fend. Cette pathologie peut également être d’origine naturel (déformation des muscles du mollet dont raccourcissement de ce dernier). Le repos est de rigueur pour entretenir cette pathologie.

On doit soulager et ré-éduquer les muscles par des exercices avec des instruments appropriés et rendre les muscles plus souple. Identifier et modérer les activités responsables. Si la rupture est importante, les anti inflammatoires ne feront alors que soulager. Une intervention chirurgicale pour fin d’ablation des épines calcanéennes dans cette partie du pied est nécessaire si la douleur persiste.