Le visage est central dans l’image que nous renvoyons en société. Ainsi, lorsque les disgrâces et défauts sont particulièrement visibles, ils peuvent rapidement devenir une source de mal-être et de complexe. 

Par exemple, il arrive qu’avec l’âge la peau des paupières supérieures devienne tombante, qu’apparaissent des petits excès graisseux dans l’angle interne de l’œil, ainsi que des poches sous les yeux, qui attristent le regard. La chirurgie esthétique et l’opération de blépharoplastie permettent de gommer ces défauts. Explications.

La blépharoplastie, une opération qui rajeunit et ravive le regard

Les années avançant, la peau du cou et du visage a tendance à se relâcher. Nos paupières, entre autres, subissent des changements indésirables, rendant le regard plus fatigué. Certains le qualifient même de « regard de chien battu ». De nombreux facteurs, comme l’hérédité, le tabac, l’alcool ou la surexposition solaire, peuvent accélérer ces changements. 

Heureusement, il est possible de lutter contre ce phénomène grâce à la chirurgie des paupières, également appelée blépharoplastie. Celle-ci traite les paupières supérieures et inférieures et permet de gommer les poches sous les yeux, les cernes et de supprimer l’excès de peau et de graisse accumulées au niveau des paupières supérieures.

Le regard retrouve alors l’éclat qui était le sien auparavant. L’œil est ouvert et les cernes atténués. Les poches disparaissent, l’expression est rajeunie et le regard semble plus reposé.

Comment se déroule une blépharoplastie ?

Toute la subtilité de la blépharoplastie réside dans la correction des signes du vieillissement au niveau des paupières, sans pour autant modifier l’expression du regard. L’opération requiert pour cela le savoir-faire et l’expertise d’un chirurgien esthétique qualifié.

Consultation médicale

Dans le domaine de l’esthétique, il ne faut pas faire d’erreur sur la personne, tant sur le plan technique que sur le plan relationnel. Il importe que le plasticien soit précis, rassurant et ouvert à toutes les questions. 

Avant de décider d’une intervention du regard, une consultation médicale et d’échange est proposée aux patients afin de comprendre leurs motivations, de réaliser un interrogatoire et de procéder à un examen des yeux pour écarter toutes anomalies ou contre-indications à la pratique.

 

Opération chirurgicale

Une chirurgie de blépharoplastie est dans la majorité des cas réalisée en ambulatoire, avec une entrée et une sortie le même jour. Le choix de l’anesthésie (locale ou générale) est défini d’un commun accord entre le chirurgien, l’anesthésiste et le patient.

Les gestes opératoires dépendent de l’indication à traiter : 

  • Pour les paupières supérieures : l’incision est pratiquée dans un pli naturel au creux de la paupière. Le chirurgien retire l’excédent cutané et les poches graisseuses éventuelles. 
  • Pour les paupières inférieures : l’opération peut se faire : 
  • Par voie cutanée (incision sous les cils) afin de traiter le relâchement cutané mais aussi musculaire et de retirer les poches graisseuses éventuelles. 
  • Par voie conjonctivale (à l’intérieur de la paupière) afin de traiter uniquement les poches sous les yeux sans relâchement cutané important.

 

Chirurgie des paupières : quels résultats et quelles suites ?

Les suites opératoires d’une blépharoplastie chirurgicale sont indolores. Les ecchymoses, parfois importantes, et les gonflements s’estompent en une dizaine de jours. Le larmoiement, fréquent, peut être limité grâce à l’administration de sérum physiologique dans l’œil. 

Dans tous les cas, il est impératif de prévoir un congé d’une durée de 3 à 7 jours après une chirurgie esthétique des paupières, d’observer une période de repos et de ne faire aucun effort violent.

Les cicatrices, colorées les premières semaines, peuvent être camouflées par du maquillage rapidement dès la cicatrisation (en moyenne au terme de la première semaine).

Les résultats définitifs d’une chirurgie esthétique du regard s’obtiennent entre le troisième et le sixième mois. La cicatrice, très fine, est alors totalement dissimulée par les cils.