La cigarette électronique est le recours le plus utilisé pour arrêter de fumer. Elle est bien loin devant les substituts de nicotine et les consultations chez un professionnel de santé. Selon Santé publique France, 26,9 % des fumeurs qui ont essayé d’arrêter de fumer se sont aidés d’une cigarette électronique. Il est donc légitime de se demander si ce dispositif permet réellement d’arrêter de fumer ou non.

Cigarette électronique : efficace ou pas ?

Ces chiffres ne permettent pas de savoir réellement si les fumeurs ont réussi à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique. En effet, lorsqu’on se concentre sur les personnes qui ont arrêté le tabac grâce à la e-cigarette, on oublie ceux qui l’ont essayée mais qui n’ont pas réellement réussi à stopper le tabac définitivement grâce à elle.

Afin de démontrer que la cigarette électronique est vraiment efficace contre le tabac, il faut se lancer dans des essais cliniques différents. Les chercheurs pensent qu’il faut constituer deux groupes de fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac. Et avec un groupe on utilise des e-cigarettes classiques comme celles de la marque justfog, alors que dans l’autre on propose un autre produit de sevrage (exemple : gommes, patchs, etc).

Cigarette électronique : des études à venir

Cependant, ces études sont encore très rares et il sera nécessaire de les multiplier pour obtenir des résultats plus fiables. Mais le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) considère déjà que la cigarette électronique est un véritable outil d’aide à l’arrêt du tabac pour celles et ceux qui ont envie d’arrêter le tabac. Ce constat provient d’une étude datant de 2019 réalisée à l’université Queen Mary à Londres.

Cigarette électronique : des résultats prometteurs

L’étude londonienne a prouvé qu’au bout d’une année, 18 % des utilisateurs de cigarettes électroniques ont arrêté de fumer contre 9,9 % de ceux qui utilisent des substituts de nicotine. Différents facteurs peuvent expliquer l’efficacité de la e-cigarette par rapport aux substances nicotiniques.

Pour commencer, c’est la façon dont elle diffuse la nicotine dans le corps. En effet, comme la cigarette, elle rentre directement dans les poumons alors que les médicaments comme les patchs ne le font pas.

Autrement dit, la e-cigarette permet de conserver plusieurs sensations comme le fait d’avoir un objet dans la main ou le fait d’inhaler de la fumée. C’est donc un sevrage beaucoup plus efficace et beaucoup plus doux pour les fumeurs.