Du Big Data au Smart Data : Socle du cross canal

21 avril 2015

Data, Pharmacie d'officine

Imprimer cet article Imprimer cet article

Le commerce prédictif

Le Big Data s’implante à peine (90% des données que nous stockons viennent d’être récoltées en 2013 et 2014) que voit déjà le jour une autre forme d’exploitation de données : le Smart Data. Il s’agit de passer d’une collecte quantitative à un traitement qualitatif et intelligent des données.

L’objectif est d’aboutir à un projet : le commerce prédictif.
Il s’agit d’influencer l’achat, de la formation de la motivation d’achat au paiement, en passant par les informations sur le produit et la comparaison de celui-ci avec d’autres produits similaires.

Amazon a même un projet « fou » : il veut parvenir à livrer des produits avant même qu’ils ne soient commandés.
Un projet pas si irréaliste, sachant qu’il est déjà possible de faire ses courses depuis son canapé, simplement muni de son Smartphone et d’une application qui scanne les codes barre.

1. L’amélioration des modèles existants
L’enrichissement de la connaissance client
L’automatisation des process : logistiques, etc.

2. L’inversion de la chaîne de valeur
Les besoins des consommateurs remplacent la logique de production
Les grands gagnants sont les modèles serviciels et participatifs.

3. Les plateformes puissantes sont les nouveaux entrants
Le GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) en est un exemple.
Après avoir bouleversé le stade de l’avant-vente, ils lorgnent désormais sur les dimensions paiement et après-vente.

4. La fin de l’opposition traditionnelle domination par les coûts vs domination par la différenciation
Combinant automatisation extrême et service personnalisé de haute qualité, le modèle Amazon fait encore une fois figure de nouvel archétype.
La capacité data driven : vision globale du client. La manière de collecter, traiter et partager la connaissance : la « différenciation cognitive ».

De réelles opportunités aux pharmaciens qui sauront mettre en place de nouveaux dispositifs « d’éditorialisation » et « d’entertainment » autour de la vente, avec pour objectif l’enrichissement de l’expérience d’achat et d’usage du patient/client.

La capacité à susciter et à conserver la confiance des clients sera essentielle dans la réussite des projets de Big Data dans la pharmacie.

Les pharmacies devront également intégrer la prise de contrôle de leurs données personnelles par une partie des consommateurs.

Les pharmacies devront donc s’attacher à renforcer leur capacité à interagir de manière plus pertinente avec les clients grâce au Big Data mais aussi en multipliant les possibilités pour eux de s’exprimer (Small Data).

Plus globalement, l’opposition schématique entre Big et Small Data semble artificielle et doit impérativement être dépassée. Ce qui ouvre la voie à des modèles hybrides.

Là encore, le modèle Amazon fournit des pistes de réflexion. Si le géant mondial exploite en masse les données des internautes pour en tirer notamment des recommandations personnalisées, son modèle de distribution (en particulier pour les livres) repose également sur sa capacité à valoriser des commentaires pertinents d’internautes (volontaires cette fois et donc assimilables à du Small Data). Ces commentaires alimentent in fine une véritable stratégie « d’éditorialisation contributive » des contenus.

A propos de Morgan

Avec un passé d'entrepreneur digital, Morgan est Pharmacien spécialisé en stratégie multicanal (Profil LinkedIn). Consultant & Manager de transition, Morgan aide les entreprises à développer leur business dans un monde digital. En faisant notamment des données un atout stratégique, il contribue à optimiser la productivité de la chaine de valeur de ses clients : de la R&D aux Ventes en passant par la Logistique et le Marketing. Toujours à la recherche d'opportunités pour répondre à des questions et offrir son expertise aux publics intéressés. Morgan anime le Blog Jaibobola.fr pour partager ses connaissances et sa vision du secteur de la Santé avec comme source de motivation "Innover & Entreprendre pour votre santé".

Voir tous les posts de Morgan

Inscription

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les mises à jour:

Une Réponse à “Du Big Data au Smart Data : Socle du cross canal”

  1. http://sante-medical.fr/ dit:

    Il est vrai que le big data permet de mieux cibler les personnes en fonction de leu besoin. Très bon article merci

    Répondre

Laisser une réponse

* Champs obligatoires