La fameuse carie que soigne notre dentiste : c’est quoi ?

27 juillet 2014

Santé, Santé publique

Imprimer cet article Imprimer cet article

la santé de nos dentsLes chirurgiens-dentistes ont les mêmes objectifs que les médecins. Ce sont les professionnels du diagnostic des problèmes liés à la bouche, aux dents et aux gencives. Par leur raisonnement intellectuel, ils doivent identifier la cause d’un problème de santé ou d’une maladie afin de pouvoir proposer au patient la prise en charge la plus adaptée. Une carie, c’est quoi au fait ?

Les caries

La dent se décompose en deux parties : la partie invisible appelée racine et la partie visible appelée couronne.

La couronne se décompose en trois couches de tissus : du centre vers l’extérieur, la pulpe, la dentine, également nommée ivoire, et l’émail.

La pulpe est le lieu de la vascularisation et de l’innervation. Elle contient les odontoblastes, cellules responsables de la production de dentine. La dentine et l’émail sont composés en majorité d’un minéral appelé hydroxyapatite, de collagène et d’eau. Ils permettent de faire de la dent le tissu le plus dur du corps humain.

La carie est la conséquence d’une infection entraînant la destruction localisée et définitive des tissus dentaires durs que sont l’émail et la dentine. L’infection est liée à la plaque dentaire se déposant à la surface des dents et renfermant notamment des bactéries cariogènes.

La carie se développe en quatre stades :

Stade I : l’émail est touché. Il n’y a pas de douleur ;

Stade II : l’émail et la dentine sont touchés. Il y a une sensibilité au chaud et au froid ;

Stade III : l’émail, la dentine et la pulpe sont touchés. La douleur est vive, c’est la rage de dents !

Stade IV : la pulpe est nécrosée. L’infection a dépassé la racine de la dent, c’est l’abcès dentaire !

Les symptômes de la carie sont très variables et dépendent notamment du stade d’évolution de la carie et de sa localisation. Plus les stades avancent, plus la douleur s’intensifie, plus la sensibilité au chaud et au froid s’accentue. Une zone brune peut apparaître sur la dent.

La plaque dentaire, c’est quoi au fait ?

La plaque dentaire est un dépôt se formant à la surface des dents et à la jonction avec les gencives. Elle est essentiellement composée de débris alimentaires et de bactéries attirées par ces aliments. Progressivement, la plaque dentaire durcit et se transforme en tartre. Elle devient de plus en plus difficile à supprimer et l’intervention du dentiste est alors nécessaire.

Pour aller plus loin…

Certaines personnes vont plus facilement développer des caries, tout comme certaines conditions environnementales peuvent y être favorables. On parle alors de facteurs de risque :

✓  L’hérédité ;

✓  L’âge : les enfants, les adolescents, mais aussi les personnes âgées développent plus facilement des caries ;

✓  Une alimentation trop riche en sucre, surtout entre les repas ;

✓  Une mauvaise hygiène bucco-dentaire ;

✓  Un manque de fluor ;

✓  Des désordres alimentaires, tels que de la boulimie ou de l’anorexie, fragilisent les dents et au fur et à mesure favorisent l’apparition de caries.

Les complications possibles

L’infection peut dépasser la dent et entraîner un abcès dentaire. Douloureux, il se caractérise par un gonflement, une rougeur et une présence de pus. De la fièvre peut s’installer.

Fragilisée, la bouche devient aussi une porte d’entrée pour les bactéries, qui peuvent rejoindre la circulation sanguine. Le risque d’infection des valves cardiaques appelée endocardite infectieuse se voit majoré.

La carie est susceptible d’avoir des conséquences sérieuses sur les dents, qui peuvent casser ou tomber, et sur la santé en général. On comprend dès lors l’importance de l’hygiène dentaire.

Quelles questions dois-je me poser ?

✓ Ai-je une sensibilité au chaud, au froid ou au sucré ?

✓ Ai-je une douleur à la mastication ?

✓  Ai-je une douleur vive ne cédant pas à la prise d’antalgiques ?

✓  Ai-je un gonflement au niveau du visage ? Regardez l’état de votre joue dans un miroir pour distinguer un éventuel gonflement.

✓  Ai-je du pus autour de ma dent ?

✓  Ai-je de la fièvre (température corporelle supérieure à 38 °C) ? Nous vous conseillons de vérifier votre température à l’aide d’un thermomètre.

=> Si vous répondez « Oui » à l’une de ces questions, il est préférable de consulter votre chirurgien-dentiste.

Quand dois-je consulter un chirurgien-dentiste ?

✓ Douleur vive, intensifiée par le chaud ou le froid ;
✓ Gonflement du visage ;
✓ Pus ;
✓ Forte fièvre (température corporelle supérieure à 39 °C).

Si l’émail peut se reminéraliser à l’aide du calcium et du fluor rentrant dans la composition de l’apatite, composant du tissu dentaire, une carie non superficielle ne peut guérir seule. Aussi une intervention du chirurgien- dentiste est-elle indispensable.

Quelques conseils complémentaires pour limiter les récidives

Adopter une bonne hygiène buccale : se brosser les dents le plus tôt possible et après chaque repas, mâcher des chewing-gums sans sucre pour accroître la quantité de salive dans la bouche et mieux neutraliser les acides, changer régulièrement de brosse à dents.

✓  On considère qu’une personne doit consommer quatre brosses à dents par an et au moins quatre tubes de dentifrice par an.

✓  Adapter son alimentation : limiter le grignotage entre les repas pour éviter que les aliments sucrés se coincent entre les dents, limiter la consommation d’aliments sucrés ;

Consulter un chirurgien-dentiste au moins une fois par an

Notre conseil si vous ne savez pas où aller ?

Les centres Dentexia prennent en charge la TOTALITE DES SOINS nécessaires et ils accueillent tous les patients : CMU, mutuelles, personnes âgées, handicapés.

Bref. Ils vous attendent !

A propos de Remedeo

Sur son blog entrepreneurial Jaibobola.fr, l'équipe de Remedeo partage l'ensemble de ses produits innovants, ainsi que ses réflexions sur l'avenir avec tout le système de santé : les acteurs traditionnels de la santé et ceux évoluant dans la sphère digitale...

Voir tous les posts de Remedeo

Inscription

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les mises à jour:

Pas de commentaires

Laisser une réponse

* Champs obligatoires