Scandale : l’homéopathie est accusée d’être du sucre et de l’eau ! Part 1/2

Imprimer cet article Imprimer cet article

Les origines de la révolte

Tout a commencé par un banal article d’un de nos confrères italiens de la blogosphère révélant au monde entier une information de la plus haute importance jusqu’ici ultra-confidentielle : il n’y aurait aucune molécule active dans les préparations homéopathiques !  Et ce petit rebelle a illustré son propos à l’aide de photos des produits d’un laboratoire… et il a choisi ni le troisième, ni le deuxième mais le numéro 1 de l’homéopathie dans le monde (quelle originalité !), j’ai nommé Boiron.

Lors de sa veille internet, la filiale italienne de Boiron est tombée sur cet article qui ne lui a pas beaucoup plu semble-t-il…

Tout d’abord la filiale italienne a cherché à joindre le blogueur pour qu’il enlève ses allusions calomnieuses : elle a demandé à son Fournisseur d’Accès Internet ses coordonnées, que celui ci n’a pas accepté de transmettre comme la loi le lui autorise. Ensuite elle a demandé au FAI de modifier le contenu de l’article du blog, demande à nouveau refusée.

    Menacé de procès pour diffamation, le jeune impertinent a choisi de retirer les photos et références au laboratoire homéopathique, qui peut se vanter d’avoir explosé les statistiques du blog. Merci qui ? ;-)

    L’article serait passé totalement inaperçu si Boiron ne s’en était pas mêlé, mais malheureusement pour eux cette péripétie a été relayée au niveau mondial, ternissant l’image de l’homéopathie et du laboratoire français.

    Depuis, notre ami italien a fait de l’homéopathie son fer de lance, et il informe très régulièrement ses lecteurs des plaintes en actions collectives (class action) lancées en Californie récemment contre Boiron pour fraude et publicité mensongère : ils reprochent à l’Oscillococcinum de ne présenter aucune trace de principe actif et au Coldcalm de concurrence déloyale et de fraude.

    Suite de l’article ici.

    Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les mises à jour:

    7 Réponses à “Scandale : l’homéopathie est accusée d’être du sucre et de l’eau ! Part 1/2”

    1. Guillaume P dit:

      Il aurait été intéressant de voir le comportement des pouvoirs publics en France si ils avaient été confronté au même « problème »….

      Répondre

      • Anne-Claire dit:

        Bonjour Guillaume,

        Je ne pense pas que les pouvoirs publics français ni Boiron ne se seraient comportés de la sorte face à une même situation. Je suis convaincue que l’erreur de Boiron Italie a justement été de réagir à cet article.
        Pour information, depuis 24 heures que ce post est en ligne je n’ai toujours pas été contactée par eux…

        Bonne journée,

        Anne-Claire

        Répondre

    2. mabruetorka dit:

      Bonjour,

      Votre article tombe bien, car je me pose la question depuis un certain temps.

      La dilution est terrible certes, mais le principe est toujours là, non ? Sous quelle forme d’ailleurs ?

      Je me suis demandé : un jus de citron pressé dans un verre d’eau : on retrouve le goût du citron. Ce verre d’eau dilué dans l’océan, très peu de chance d’en retrouver le goût.

      Mais si on arrivait à brasser l’océan de manière parfaitement homogène, on devrait retrouver une infime part des molécules de citron dans chaque quantité d’eau ?

      L’effet placebo, ça voudrait dire que je pourrais prendre n’importe quel gélule homéopathique pour me sentir mieux donc ?

      Amicalement, Bruno

      Répondre

      • Anne-Claire dit:

        Bonjour Bruno,

        Quand tu parles d’un jus de citron dilué dans l’océan, tu n’es pas loin de la réalité de la dilution homéopathique !

        Il est vrai que, brassées de façon homogène, les molécules se répartissent dans la solution. Avaler quelques molécules est-ce suffisant pour expliquer l’effet placebo ? Ou est-ce plutôt l’inconscient qui associe la prise de « médicament » à un rétablissement de la santé ?

        Tu ne peux pas prendre n’importe quelle granule homéopathique pour te sentir mieux, il faut prendre la souche qui correspond à ton symptôme. Par exemple l’Arnica Montana en cas de coup ou traumatisme. Tu ne peux pas « tromper » l’effet placebo comme ça !

        Je te souhaite une bonne journée,

        Anne-Claire

        Répondre

        • Kévin dit:

          « Tu ne peux pas prendre n’importe quelle granule homéopathique pour te sentir mieux, il faut prendre la souche qui correspond à ton symptôme. » Non, il suffit qu’on te fasse croire qu’il correspond à ton symptôme (vu qu’il n’y pas de principe actif, n’importe quel « médicament » homéopathique contient la même chose, de l’eau et du sucre). En revanche il faut que tu y croies, ce qui n’est pas aisé une fois informé ^^

          Je vous conseille la lecture de cet article : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article886

          Répondre

      • sQuonk dit:

        La dilution est terrible certes, mais le principe est toujours là, non ?

        Non, parce qu’on procède à des dilutions successives en ne prélevant qu’1% à chaque fois pour le mélange suivant, il ne reste donc « presque plus rien » du « principe (actif) initial.

        J’ai écrit une brève explication sur cette affaire !

        Mais pour faire encore plus simple, sur le site officiel d’Oscillo aux USA je n’ai eu aucun mal à trouver cette information : Une globule d’1g d’Oscillo contient 1g de sucre.

        Point. En autant de mots.

        Répondre

    Trackbacks/Pingbacks

    1. Boiron vs Blog: elenco siti “supporter” :B-log(0) - 18 septembre 2011

      […] Jaibobola (Francia) […]

    Laisser une réponse

    * Champs obligatoires