La vente de médicaments sur Internet en 2012

La vente de médicaments à distance

Un constat : > 2 millions de personnes s’adressent chaque jour, pour un conseil ou un achat à un site de vente de médicaments.

La situation européenne

  • 6 novembre 2001 – Directive 2001/83/CE : Code communautaire relatif aux médicaments à usage humain ;
  • 11 décembre 2003Arrêt DocMorris : Interdiction contraire au droit communautaire de vente des médicaments sur Internet ;
  • 16 février 2011 – Projet e-pharmacie adopté par le parlement européen ;
  • 27 mai 2011 – Directive européenne portant le nom de « Médicaments falsifiés » avec la mention de médicaments vendus sur Internet autorisant les pays européens à légiférer sur la vente dans leur pays tout ou partie de la liste des médicaments et la vente par une pharmacie d’officine adossée ou par tous (pures players y compris) ;
  • 27 novembre 2012 – Dead-line pour que la France légifère la vente en ligne des médicaments ;
  • Pas de dead-line : En attendant la vente en ligne par les pharmacies françaises, les citoyens français peuvent eux acheter sur les sites européens autorisés. Une fois promulgué la vente en ligne des médicaments, la France aura 18 mois pour apporter des modifications à sa législation nationale. Bref, aujourd’hui, la vente est +/- interdite mais l’achat est autorisée !

Les sites internet comporteront un lien renvoyant au site internet de l’autorité compétente concernée, sur lequel doit figurer la liste de toutes les personnes ou entités qui sont autorisées dans l’État membre en question à proposer des médicaments à la vente sur internet.

Les pages de la e-pharmacie devront afficher un logo commun pour les rendre facilement reconnaissables.

Le leader européen

Site d’e-commerce DocMorrris.de :

  • 2000 : Fondation ;
  • 2009 : 250 M€ de vente en ligne des médicaments (PMF & PMO) et de parapharmacie ;
  • Associé à des pharmacies indépendantes (Allemagne, Irlande, Suède, Italie) ;
  • Catalogue multimarques + Marque propre depuis 2008 (Médicaments OTC, Tests de diagnostic, Cosmétiques) ;
  • 90% du capital appartenant à Celesio depuis 2007 (leader européen de la distribution en gros de médicaments, qui détient l’OCP, premier grossiste répartiteur français).

Les options pour la France

Sachant qu’un français pourra acheter dans une e-pharmacie européenne, et qu’un européen aura le droit de vendre à un français, la France doit encadrer la e-pharmacie sans interdire la vente par les entreprises françaises au risque de perdre une partie de l’économie du secteur pharmaceutique. La France doit donc autoriser avant le 27 novembre 2012 :

  1. Médicaments sans ordonnance (PMF) +/- produits du monopole pharmaceutique (Tests de grossesse, etc.) ou tous les médicaments (PMF & PMO) ?
  2. E-pharmacie lié à une pharmacie physique ou « pures players » autorisés ?

Le leader français de la e-pharmacie en 2012 sera t-il un acteur du circuit du médicament (& partenaire de Remedeo ;-)) :

  1. Pure player généraliste (Cdiscount, Auchan Direct) ;
  2. Pure player spécialiste (?) ;
  3. Grossiste répartiteur (Alliance Boots) ;
  4. Groupement de pharmaciens (HPI, Pharmodel, ParisPharma) ;
  5. Pharmacie indépendante seule s’étendant sur la toile étant dans tous les cas peu probable…

En plus de dé-livrer des médicaments, saura t-il dispenser des conseils personnalisés & formalisés pour accompagner la prise des médicaments à domicile par les patients ?

Avantages de la e-pharmacie

  1. Confidentialité des échanges ;
  2. Praticité  pour les personnes à mobilité réduite ;
  3. Couverture 24/7 des besoins de la population ;
  4. Sécurité de la dispensation avec des outils de conseils personnalisés ;
  5. Cohérent avec la politique de développement de l’automédication.

La e-pharmacie doit être vue comme une complémentarité aux 22 000 pharmacies d’officine traditionnelles…

Recommandation IGAS N°36

Mission prioritaire > Réglementer de manière urgente la vente de médicaments sur Internet en transposant sans délai la directive européenne « Médicaments falsifiés ».

La France (ministère santé, ordre des pharmaciens) va t-elle réussir à s’entendre pour réglementer avant la dead-line du 27 novembre 2012 ? Perso, je pense qu’il vaut mieux le faire avant les élections présidentielles, car après il y aura certainement d’autres chats à fouetter, et plus tard on le fait, plus une partie du commerce des médicaments sort du Produit Intérieur Brut et plus spécifiquement des pharmacies d’officine françaises…

A propos de Sandra

Docteur en Pharmacie de formation initiale, Sandra (CV en ligne), a développé au contact des patients dans le cadre de sa thèse d'exercice (prix de la meilleure thèse de l'université Paris XI), des outils visant à améliorer la qualité de la dispensation à l'officine. Elle a notamment mis en place les algorithmes d'aide à la décision à entrée symptômes et sortie spécialités pharmaceutiques à PMF, consultation médicale et conseils hygiéno-diététiques, destinés aux professionnels de santé qui sont utilisés aujourd'hui par le site web Remedeo.fr pour accompagner les patients dans la gestion de leur santé. Investie dans la vie associative, elle a mené à bien différents projets qui lui ont donné le goût pour la création. Après avoir intégré une formation en entrepreneuriat à ESCP Europe dans l'objectif d'acquérir des compétences en création d'entreprise et en gestion et de développer un esprit entrepreneurial, elle a créé Remedeo avec trois associés. Aujourd'hui, elle continue à rédiger sur Jaibobola.fr et pose ses bagages dans une officine. Elle pratique en parallèle le ski, le violoncelle et le théâtre.

Voir tous les posts de Sandra

Inscription

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les mises à jour:

6 Réponses à “La vente de médicaments sur Internet en 2012”

  1. JC dit:

    Bjr,
    Article synthétique, comme à l’accoutumée,
    Mais j’avoue ne toujours pas comprendre pourquoi la « E-pharmacie doit être liée à UNE pharmacie physique » (réseau pas indispensable, ok!) ?
    Remedeo a (probablement) les compétences de conseil sans avoir d’officine, non ?
    Problème de législation ? Alors à régler avant les Présidentielles.
    Bonne journée

    Répondre

  2. Morgan dit:

    Bonjour JC,
    La e-pharmacie sera liée aux pharmacies ou NON ! C’est à la France de choisir son option, elle a 18 mois ;-)
    Délivrance de produits non contrefaits +/- Dispensation de conseils personnalisés : c’est là une autre question à ne pas négliger selon la direction de l’information médicale de l’équipe Remedeo…

    Répondre

  3. Pierre-Henri dit:

    A force de principe de précaution et de défense d’intérêts divers, la question qui me semble essentielle est de savoir si le retard accumulé sera récupérable… ou pas ?

    Répondre

  4. Olivier dit:

    De toute façon, il y a peu d’espoir pour que la situation change avant les élections présidentielles, Xavier Bertrand étant contre la vente de médicaments sur Internet (à voir son discours à Pharmagora)…

    Répondre

  5. Médicaments en ligne dit:

    C’est désormais officiel, la vente est autorisée en France de puis quelques jours…

    Répondre

Laisser une réponse

* Champs obligatoires