Auto-entrepreneur : en exclusivité, la réponse de l’ordre des pharmaciens

Imprimer cet article Imprimer cet article

Pharmacien

3ème et dernier (enfin j’espère ;-)) épisode de la saga « Auto-entrepreneur & Pharmacien d’officine : est-ce possible ?« . En effet, nous avons eu aujourd’hui au téléphone la juriste de l’Ordre National des Pharmaciens, vous trouverez ci-dessous la retranscription de ses réponses… en exclusivité !

1. Avez-vous eu des demandes pour travailler en tant qu’auto-entrepreneur en officine ?

Oui, plusieurs fois.

2. Peut-on être pharmacien remplaçant & Auto-entrepreneur ?

Oui…

3. Peut-on être pharmacien adjoint & Auto-entrepreneur ?

Oui, mais il ne faut pas que cela soit du salariat déguisé du genre 35 heures, etc. Mais par exemple, pour un pharmacien multi-employeur ou un pharmacien avec un emploi du temps flexible, a priori aucun problème…

4. Peut-on être auto-entrepreneur & ne travailler que dans une officine ?

Dans la pratique, oui. La seule problématique concerne la Cipav. En effet, plusieurs pharmaciens ont vu leur demande rejetée car la Cipav ne doit pas être au courant qu’il y a des pharmaciens adjoints dans une officine, et non que des pharmaciens titulaires…

Merci à la juriste de l’Ordre des Pharmaciens pour ces réponses qui nous ont bien éclairés…

, , , ,

A propos de Morgan

Avec un passé d'entrepreneur digital, Morgan est Pharmacien spécialisé en stratégie multicanal (Profil LinkedIn). Consultant & Manager de transition, Morgan aide les entreprises à développer leur business dans un monde digital. En faisant notamment des données un atout stratégique, il contribue à optimiser la productivité de la chaine de valeur de ses clients : de la R&D aux Ventes en passant par la Logistique et le Marketing. Toujours à la recherche d'opportunités pour répondre à des questions et offrir son expertise aux publics intéressés. Morgan anime le Blog Jaibobola.fr pour partager ses connaissances et sa vision du secteur de la Santé avec comme source de motivation "Innover & Entreprendre pour votre santé".

Voir tous les posts de Morgan

21 Réponses à “Auto-entrepreneur : en exclusivité, la réponse de l’ordre des pharmaciens”

  1. souris06 dit:

    Bonjour
    je suis depuis le mois de Juin pharmacien auto entrepreneur uniquement en remplacement du titulaire;
    J’ai fait une demande aupres de Mr paresy Barbier qui m’a autorisé à exercer sous cette forme
    j’ai une assurance responsabilité civile professionnelle
    Je me suis déclarée en tant que prestataire de service en pharmacie et parapharmacie du cou je suis en profession libérale et je cotise au RSI
    Il est evident que faire 35 heures régulièrement dans une Pharmacie est du salariat déguisé mais dans mon cas je considère que j’apporte une prestation c’est à dire mon diplome afin que le titulaire puisse s’absenter
    Etant bloquée par le chiffre de 32000 euros je connais meme un pharmacien qui a créé un régime TNS
    Par contre je ne cotise pas aux assédic et je me paye ma mutuelle complémentaire et pas au groupe mornay non plus . Il est sur que je gagne un peu plus mais pour un jeune qui commence il lui faut les 2 régimes: le salariat et quelques heures en auto entreprise
    Bon courage à tous

    Répondre

    • lili27 dit:

      Bonjour,
      Je suis actuellement au chômage et effectue des remplacements à droite à gauche, parfois d’adjoint mais souvent de titulaire ; je voudrais donc créer mon statut d’auto-entrepreneur en tant que Prestataire de services pour mes remplacements de Titulaire. J’aurais voulu savoir quel organisme avez-vous pris pour la Responsabilité civile professionnelle, quel est en gros le montant annuel de cette assurance, et aussi comment vous faites pour la cotisation retraite ?
      Enfin bref tout ce qu’il faut faire pour pouvoir débuter ce statut !
      D’avance merci

      Répondre

      • grobabar dit:

        La médicale (entre 90 et 110euro) pour la retraite je ne sais pas met que tu relève du RSI

        Répondre

        • lili27 dit:

          merci pour l’info de la responsabilité civile; mon gros souci c’est de savoir comment je fais pour pouvoir cumuler un peu de boulot en tant que salarié ( assistant) et en plus ce statut d’auto entrepreneur pour des remplacements de titulaire; je ne peux pas avoir une partie en cotisation secu et l’autre en régime RSI? c’est possible?

          Répondre

          • grobabar dit:

            oui je pense que tu as les 2 du coup, au final c pareil : deux organisme collecteur pour finir dans la même caisse!

          • lili27 dit:

            dis moi « grobabar », tu as réussi à t’inscrire en tant qu’auto entrepreneur pharmacien remplaçant? si ‘est le cas, tu n’es donc pas rattaché à la cipav mais au RSI pour l’assurance vieillesse? et quelle activité as tu indiqué dans celles proposées pour avoir un dossier accordé? je galère…

          • grobabar dit:

            donne moi ton mail et je t explique, c complexe

        • lili27 dit:

          as tu reçu mon adresse mail? comment je fais sinon pour te l’envoyer sans qu’elle soit visible par tous?

          Répondre

          • pharmacieconsulting@gmail.com dit:

            Écris moi sur cette adresse et je t’expliquerai

          • baboutini dit:

            j’aurais bien aimé aussi avoir les explications, si ce n’est pas trop abusé… mais je ne vois pas comment donner mon mail.

          • soso7 dit:

            Bonjour,
            Moi aussi, je suis aussi intéressée par les explications de grobabar, parce que toutes les infos récoltées depuis des semaines se contredisent et je n’arrive pas à savoir comment on doit faire, à quel organisme on doit s’affilier (RSI ou autres) ?
            C’est vraiment très confus !

        • METGE dit:

          Bonjour,

          Pourriez-vous me donner vos coordonnées téléphoniques sur mon mail afin que je vous contacte pour mon épouse qui souhaiterais devenir auto entrepreneur ?

          Merci

          Sylvain METGE

          Répondre

    • Sylvie dit:

      Bonjour,
      je découvre vos échanges et j’aimerais savoir où vous en êtes?(pas d’info depuis 2013)
      @ Souris06: Est ce que ça fonctionne vraiment? Comment factures tu tes remplacements: sous quelle appellation?
      @lili27: As-tu réussi à prendre ce statut?
      Merci à tous ceux qui pourront apporter un retour d’expérience..

      Répondre

  2. grobabar dit:

    Juste une petite question souris, s’il est encore tant…
    A quoi sert (quel sinistre) couvre ton assurance responsabilité civile pro, quelles différences avec ton habituel ?

    Répondre

  3. grobabar dit:

    Autre question :
    Je t’ai suivi, et je me demande pourquoi le RSI, et au niveau de l’impôt, as-tu pris l’option versement libératoire ? Et, si oui quel intérêt ?
    Merci beaucoup d’avoir indiqué ton chemin au travers de ces posts !

    Répondre

    • baboutini dit:

      Malgré tout ce que j’avais lu sur votre site, je n’arrivais pas bien à saisir comment m’y prendre pour devenir auto entrepreneur et pouvoir ainsi facturer moi-même mes remplacements.

      Je me suis dis que la première chose à faire était de m’inscrire sur le site auto entrepreneur.
      Et là la conseillère m’a de suite arrêté quand je lui ai parlé de remplacements en pharmacie. J’ai alors changé de termes en parlant de « prestataire de services en pharmacie » mais là non plus pas de succès et aucune explication.

      Mais comment faut-il faire ????
      Comment se mettre en relation avec des personnes qui y sont arrivées ?
      Merci beaucoup pour vos réponses

      Répondre

  4. baboutini dit:

    j’ai une partie de ma réponse dans le journal de l’ordre national des pharmaciens de mars 2011
    je cite:
    « La loi a évolué en 2009 en ouvrant le dispositif aux professions libérales
    à condition de relever de la Caisse interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance vieillesse (Cipav), ce qui n’est pas le cas des pharmaciens. La Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP)s’est rapprochée de l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss)
    en vue d’une éventuelle signature de convention avec l’Urssaf et a diligenté une étude juridique »

    Au vue de la réponse de la conseillère d’auto entrepreneur, j’en déduis qu’aucun accord n’a été signé bloquant ainsi l’accès à ce statut.

    qu’est ce que je risque pour pouvoir passer cette barrière si je me déclare sous une « fausse attribution » style conseillère de vente en pharmacie et parapharmacie???

    Répondre

    • lili27 dit:

      bonjour, moi aussi je cherche à être auto entrepreneur en tant que remplaçant de titulaire, avez vous réussi ds vos démarches, cela semble très compliqué!… merci de me donner vos démarches si vous avez réussi….

      Répondre

      • baboutini dit:

        Non malheureusement je n’y suis pas arrivée et j’ai m^me abandonné car pour l’instant je change complètement de branche. Je m’intéresse encore au sujet car j’y reviendrai dans un proche avenir.
        Ce qui avait l’air de poser pb, c’est qu’aucune convention n’avait été signée avec la caisse de retraite des pharmaciens. Y a t il eu du nouveau?
        bon courage pour la suite!

        Répondre

  5. lili27 dit:

    ce n’est pas gagné, je trouve cela vraiment dingue que tout soit impossible juste à cause d’une histoire de caisse de retraite! je vous tiens au courant de l’évolution de mon projet

    Répondre

  6. charlotte dit:

    Bonjour, je voudrais aussi devenir pharmacien free-lance en statut auto-entrepreneur. Après des heures de recherches pour passer la première étape de création du statut, j’ai convenu (avec moi-même !) de m’enregistrer en tant que conseil scientifique, rattaché à la cipav.
    Avant de me renseigner auprès des compétences de notre haute administration fiscale, avez-vous des conseils, tuyaux, retours d’expérience sur les risques (s’il y en a ! restons optimistes) ? Merci

    Répondre

Laisser une réponse

* Champs obligatoires